Rock of Love

Les habitués de la télé-poubelle ont certainement vu pire. Mais là, allier une vieille star du hard rock à ce genre de bouses, c’est fabuleux. Voici Rock of Love.

Pour ceux qui sont habitué de MTV et de leur « Tila, célib et bi », NRJ12 vous propose un équivalent des plus savoureux en la personne de Brett Michaels, la voix du groupe mythique Poison. Celui-ci, non content d’être une vedette mondialement connue (faut l’avouer, guitar hero 3 a aidé, j’en suis sûr), le rockeur au bandana et/ou au stetson (non, Papy n’a pas de stetson, j’ai des sources) cherche l’amour. Et comme il n’a pas une thune, du moins pas à investir comme les gens normaux dans les sites genre meetic ou parano.be, il décide de passer à la télé et de chercher l’âme soeur de cette manière. Et ouais, on est rock’n’roll ou on ne l’est pas.

Donc ce brave Brett décide d’inviter 16 candidates aux profils hauts en couleurs et aux décolletés jusqu’au nombril chez lui. Belle baraque au demeurant mais arrêtez de nous faire croire qu’un mec comme lui veut se caser et n’arrive pas à trouver une grognasse digne de ce nom. En parlant de grognasses, je n’ai malheureusement (?) vu que les derniers épisodes de la saison, mettant en concurrence plus que quatre femmes (à cet âge là, ce ne sont plus forcément des filles): une strip-teaseuse, une fille à papa et deux autres nenettes qui auraient l’âge d’être les filles de Brett.
Le résumé de l’antépénultième épisode nous apprend beaucoup de choses :
Deux filles se sont liguées pour en faire virer une autre,
ces deux mêmes se font des coups de pute dans le dos pendant les apartés,
L’une d’entre-elles picole et gerbe littéralement, on voit presque tout, c’est magnifique.

L’avant-dernier épisode est fort en rebondissements : les parents des quatre groupies sont invités dans la maison de BM. J’vous assure, vous ne l’avez sûrement pas vu, c’est juste une impression sur d’autres trucs de télé-réalité. Chaque famille fait la connaissance avec plus ou moins de réussite et/ou d’alcool et certaines disputes éclatent pour notre plus grand plaisir. Parce que non seulement c’est con mais en plus on a envie de voir si les grognasses vont se foutre sur la gueule. Parce que c’est toujours les mêmes ! Les deux autres filles sont tranquillement dans leur coin en attendant que les morues s’étripent. Succulent.

J’ai essayé de trouver les derniers épisodes à regarder mais malheureusement je n’ai que des extraits. Enfin celà dit, c’est p’tete suffisant.

Voici le trailer de la seconde saison :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s