The BossHoss, c’mon cowboy !

Proposé par BroZ

Aaaaah, la musique qui sent bon le ch’wal ! Pour bien te plonger dans l’ambiance, imagine-toi sur les longues étendues désertique du Teguzasse. T’es là, t’es bien, t’es au grand air. Avec ta guitare dans le dos, ta chique qui déborde au coin de la lèvre, et ton canasson qui se rafraîchit à l’abreuvoir un peu plus loin…

Ces deux larrons auraient très bien pu être des expatriés du fin-fond d’un ranch perdu, en mal de sensations nouvelles et exquises, mais les premières impressions sont souvent trompeuses. Difficile à croire, mais c’est bien d’Allemagne que cette country du terroir débarque jusqu’à vous. Les BossHoss jouent avec les codes du genre, démystifiant les affres de la pop pour mieux nous gratifier d’un son aussi rugueux que la corne des pieds de mémé.

Ils détruisent tout ce qu’ils touchent, et ce pour notre plus grand bonheur, de la cavalcade ch’wal’resque de Toxic, à l’improbable duo avec Plastic Bertrand sur Ça Plane Pour Moi, ils ne nous épargnent rien « et c’est tant mieux » ! Le côté covers est certes très attrayant, mais ce groupe (de deux, ils sont passés sept musiciens) compose aussi ses propres mélodies chaloupées, qui ne sont pas sans charmes en live accompagnées de quelques litrons généreux de binouse locale.

Sans plus attendre, je t’invite à découvrir leur univers bien couillu comme tu aimes, avec Stetson et jolies cuissardes assorties.

Yihaaa !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s