HNR à votre écoute, bonjour !

Proposé par 67784

Hotline, c’est un terme que vous connaissez tous, que vous avez tous pratiqué à joie ou à peine. Non, messieurs, je ne parle pas de « hot » line ou autre téléphone rose, mais bien des abrutis finis que vous avez au bout de la ligne quand l’un des accessoires de votre vie quotidienne ne fonctionne pas comme il faudrait…

Et bien aujourd’hui, rébellion, c’est le neuneu de la hotline qui va vous répondre, parce que, vraiment, des fois, c’est le client qui est un abruti fini ! Du crétin de compète, de l’imbécile pure race ayant remporté depuis plusieurs années la médaille d’or au concours du débilitos !

Bossant dans la sphère de l’appel téléphonique d’une hotline d’une société de Télécom bien connu, même si moi j’ai le bonheur de ne pas prendre d’appel, j’entends avec grand plaisir les récits palpitants des personnes de mon équipe… totalement déconcertées ! Tous, toujours dans le doute… Le client est-il con ? Le fait il dans la totalité de ses moyens afin d’apaiser des tensions qui pourraient intervenir ?

Quelques conversations devenues cultes au fil des jours, des mois… certaines sont comme les dinosaures, tout le monde en parle mais personne ne se souvient d’en avoir vu un seul…

Situation 1
Téléopérateur : Je vous remercie monsieur, Votre nom.
Le client : M X
Téléopérateur : Votre mail ?
Le client : X@Y.com
Téléopérateur : Auriez vous un téléphone ?
Le client : Et bien oui ! J’en ai un dans la main ! Vous croyez que je vous appelle avec quoi !

Situation 2
Le client : Oui je vous appelle parce que y a rien qui marche ! (Oui comme vous le remarquerez, le client ne sait ni se présenter, ni dire bonjour, mais pense que par la voie du Saint Esprit et par la simple phrase « Ça ne marche pas », on va le retrouver !)
La téléopératrice : pourriez vous me communiquer votre référence de client ? […]
N.B. : je vous passe les blabla de toute la communication et passe directement aux questions d’usage, notamment celle-là :
La téléopératrice : L’appareil est-il bien sous tension ?
Le client : sous tension ?
La téléopératrice : Branché sur le courant électrique ?
Le client : branché ? Vous êtes vraiment des incompétents, je vous appelle et vous me racontez n’importe quoi ! Si vous faisiez bien votre travail chez [Censuré pour ma propre sécurité] vous sauriez que j’ai pris une solution sans fil ! Sans fil !!!! Donc je n’ai pas à brancher, j’ai posé mon routeur à côté de mon PC, point !

Situation 3

Le client (C’est pas le même, mais tout aussi impoli…) : C’est absolument inadmissible, je ne peux pas pinguer le routeur du site de P, de toute façon vous êtes tous incapables, vos produits ne fonctionnent jamais…
La téléopératrice : Monsieur, je vais vous demander la référence de votre produit afin que nous rétablissions le service rapidement !
Le client : Oui attendez ! J’ai un appel, un instant, je vous reprends !

Le client : Bon je viens d’avoir le site, ils ont fait une coupure électrique pour travaux…
Tuuu tuuu tuuu tuuu (oui, au revoir, je m’excuse, etc, c’est de trop dans ce genre de cas…)

Situation 4
La cliente : Je suis la directrice de D (D représentant une grande chaine de distribution d’électro ménager, produits électroniques, ordinateurs…) de C. Je ne peux pas pinguer mon routeur, je vous donne ma référence.
Le téléopérateur : Je vous écoute
La cliente : 0x xx xx xx xx
Le téléopérateur : Madame, c’est un numéro de téléphone que vous me donner. J’ai besoin de la référence du routeur.
La cliente : J’en sais rien moi, ouvrez donc sur la ligne de téléphone ! J’ai pas que ça à foutre !
Le téléopérateur : Madame, vous m’avez dit que vous étiez la directrice de D… Si je venais à votre magasin avec mon lecteur mp3 en vous expliquant que ma télé est en panne mais que mon lecteur mp3 est plus pratique à transporter, que me diriez-vous ?
La cliente :
Le téléopérateur : Oui madame, vous êtes toujours la ?
[…]

J’en resterai là, vu que des situations ridiculement grand-guignolesques comme celles-ci, nous en avons tous les jours. C’était juste mon petit coup de gueule défouloir afin de vous rappeler à tous : quand vous appelez une hotline, ne considérez pas toujours que la personne au bout du fil est un imbécile ! Car parfois, l’imbécile, c’est vous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s