Error Love

Proposé par Asphalte

Elle est grosse, très grosse et vieille qui plus est. A cause d’elle, je suis la risée de mes collègues. J’avoue, au début, j’ai eu un peu de mal. Notre rencontre n’a pas été des plus romantique, nous devions travailler en étroite collaboration, rien de plus.

Toutefois, au fil du temps, j’ai commencé à l’apprécier, à la connaître, malgré ses formes généreuses et ses bruits incessants. On s’habitue à tout, même à la médiocrité. D’aucuns diront « on fait avec ce que l’on a. » Dans un sens, c’est vrai. Pourtant, j’ai déjà ce qu’il faut à la maison, j’ai honte. Elle est très belle et gentille, ce qui n’est pas pour me déplaire. J’ai une sainte horreur que l’on me contrarie, elle le sait. Elle partage mes passions, on regarde des films et des séries ensemble, on écoute de la musique, de l’electro. Mais c’est plus fort que moi, je la trompe, elle est mieux que la vieille et grosse mais je n’y peux rien, c’est comme ça, je suis faible.

Avec Bélinéa, je ne regarde pas de films, je n’écoute aucun musique, elle n’apprécie pas. Elle me fait sévèrement comprendre que nous sommes là pour travailler. Ca me fait peur, elle est présente dans le service depuis des années, et je suis certain qu’elle sera encore dans le même bureau lorsque je partirais. Je connais ses manies, elle connaît les miennes. Notre relation va au-delà d’une relation classique de travail. Lorsque j’ai débuté sur mon nouveau poste, Bélinéa m’a appris une foultitude de choses et avait gardé tous les dossiers en attendant que j’arrive. Cela compense un peu ses caprices, quelques fois, elle ne veut pas travailler, sans aucune raison. La garce. Je tente alors la méthode douce, puis, je suis obligé d’employer les grands moyens.

Je fais alors appel au Service Informatique. Il est hors de question que je me laisse emmerder par une machine toute pourrie sans carte son ni carte graphique. A la maison, au moins, elle marche bien et la tour est silencieuse, j’aime les machines de nouvelles générations mais j’ai tout de même un coup de cœur pour les vieux coucous avec qui je passe le plus clair de mon temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s