Les derniers poètes : Joey Starr

Il est des hommes qui laissent une trace marquante sur l’histoire¹. Des hommes parfois écorchés vifs par la vie, des fauves parmi les fauves, dans cette jungle urbaine qui nous entoure. Parmi ces grands félins vit un jaguarr nommé Joey Starr.

Joey Starr

Personnage entier, brut, Joey de son vrai nom Didier Morville est né le 27 octobre 1967 à Saint-Denis, dans le 9-3. Il y vivra avec un père violent et dénué d’affection, ce qui aura pour effet de marquer à vie Didier. La pauvreté, l’échec scolaire, la violence, l’ennui, toutes ces variables influent sur sa vie et il sombre très rapidement dans la drogue et les petits larcins. Mais c’est à l’âge de 16 ans qu’il fait la connaissance de Bruno Lopes, plus connu sous le nom de Kool Shen. En 1983, une démonstration de break dancers sera une révélation pour les deux compères : le rap sera leur voie/x. Débutant par le break puis le graff, Joeystarr marque de ses bombes de peinture la région parisienne avec le significatif NTM. Par la suite, la rencontre avec Johnny Go (producteur de rap) et leurs potes du groupe Assassin les fera basculer dans la composition. En 1988 NTM est né.

En 1991 sort Authentik leur premier album avec quelques bons morceaux mais le groupe reste en dehors des projecteurs. Deux ans plus tard, le second opus intitulé « J’appuie sur la gachette » fera bien plus parler de lui grâce au titre sulfureux « Police ».
En 1995, c’est le tournant avec « Paris sous les bombes » qui se vendra à plus de 500000 exemplaires et le clip de « La Fièvre » sera sur toutes les chaînes musicales.
En 1998, L’album éponyme sort et c’est la consécration. Ma Benz, That’s My People, Laisse pas traîner ton fils, Pose ton gun, Seine-Saint-Denis Style, C’est arrivé près d’chez toi, autant de titres phares qui installent NTM comme leaders du rap français, à côté d’IAM. Cette même année sera également marquée par la création de deux labels qui provoqueront la séparation du groupe peu de temps après : B.O.S.S.(label de Joeystarr) et IV My People (label de Kool Shen).

En 2006, Joeystarr, plus souvent connu pour ses frasques dans la vie que pour sa musique sort Gare au Jaguarr L’album, teinté de Rock sur certains titres (grâce à la collaboration avec Enhancer) démontre que Joeystarr sait toujours rapper férocement. Toutefois, les prestations scéniques « curieuses » et certains titres (Meteque, Sarkozy, Gare au Jaguarr) continuent de montrer Joeystarr comme un personnage dérangeant (ou dérangé, suivant les avis).

Récemment, Kool Shen et Joeystarr ont décidé de reformer Suprême NTM mais sans annonce d’album. Une tournée magistrale vient de se terminer et les concerts de bercy ont montré que les deux quadragénaires ont toujours la rage. Vivement la suite !


¹ j’ai dit sur l’histoire, pas sur les hôtesses de l’air ou les singes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s