Collègue de bureau et chanson

Avant de crever comme une merde d’un ulcère, je me dois d’extérioriser ma haine envers ma nouvelle collègue. Depuis quelques mois, mon ancienne collègue est partie dans une autre collectivité. C’est vraiment dommage, elle était sympa et relativement jeune. Le long processus de recrutement a donc eu lieu pour la remplacer. J’ai quelque peu aperçu certaines candidates. Je parle ici exclusivement au féminin, la fonction publique, dans sa filière administrative, est en très grande majorité féminine (mais pas forcément jeune). Quelques fois, j’ai été agréablement surpris par les candidates. Il faut comprendre que des petites jeunes ont passé l’entretien. L’une d’entre elle était mignonne comme tout et semblait très sympathique. J’avais donc déjà tracé des plans sur la comète, on allait bien se marrer, ça allait être fun. Hélas, mille fois hélas, c’est une autre personne qui a été retenue.

Ma nouvelle collègue est donc arrivée depuis quelques jours à la marie et j’ai déjà l’envie irrépressible de lui éclater la gueule contre le coffre-fort. En effet, elle cumule les points négatifs. Analysons en détails ma collègue.

1 – Elle est vieille. Elle frôle les 40 ans. Mauvais point. Vieille peau.

2 – Elle ment. Elle dit à tout le monde qu’elle a 35 ans sauf qu’il faut être con pour mentir sur un sujet facilement vérifiable par l’informatique ou les ressources humaines. Sale connasse.

3- Elle est moche. Tout le monde au service lui donnait plus de 50 ans. Sa peau est fripée comme le cul d’un nourrisson qui aurait pissé 48 heures dans la même couche. Tout le service l’appelle Hymotepe. Gros thon.

4 – Elle n’a aucun goût. Elle s’habille comme un sac poubelle avec des fringues de grand-mère. Vieille sorcière.

5 – Elle me raconte déjà sa vie. Mais putain, je m’en fous que son père se lève à 5h du matin pour lui faire des crêpes ou qu’elle a été à la bibliothèque ce midi. Sale pute va.

6 – Elle a déplacé mes dossiers. Alors là, elle a été trop loin, je vais t’éclater ta sale gueule de morue.

7 – Elle m’explique le fonctionnement d’une administration et du conseil municipal alors qu’elle n’a jamais travaillé en mairie. Elle me prend vraiment pour un con. Ça va saigner.

Pour toi, Copain de moi, je te propose de lire une de nos conversations.

Hymotepe : blablabla, j’ai été au théâtre hier soir, blablabla, je suis fatiguée, blablabla, tu es arrivé en retard aujourd’hui Fabien.

Asphalte : Ouais, ouais, je sais, mais j’ai une fuite d’eau, je n’ai donc pas dormi de la nuit pour éponger.

Hymotepe : Moi aussi je suis crevée, je suis rentré à minuit du théâtre et il y a eu des bouchons en voiture ce matin.

Asphalte : c’est la faute des femmes ça, elles feraient mieux de faire des mômes et de les garder, ça ferait moins de voitures sur la route et moins de chômage.

Hymotepe : oh, c’est pas en ayant cette mentalité que tu vas te trouver une copine.

Asphalte : je m’en fous, je suis pd, tu n’es pas très ouverte d’esprit toi dis donc.

Hymotepe : c’est vrai, tu es gay ?

Asphalte : ……

Hymotepe : tu ne trouveras jamais de copine et tu resteras seul.

Asphalte : Dis-moi, tu as bien divorcé et tu vis chez tes parents en ce moment, n’est-ce pas ?

Hymotepe : je dois aller voir le Directeur, j’ai un dossier à faire.

Tiens, bien fait pour ta gueule sale morue. Ahahahahahahahaha.

Soit dit en passant, je ne suis pas le seul qui ne supporte pas ses collègues. Un artiste de renom a d’ailleurs réalisé un pur chef d’œuvre musical sur ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s