La douche romaine

Proposé par Placenta

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la douche romaine n’est pas un pendant esthétique de la douche italienne.

Je dirais même que vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Bien qu’il serait plus approprié de vous le fourrer dans la gorge.

En effet, la douche romaine n’est que l’autre nom de cette délicieuse pratique nourrissante : l’émétophilie.

Qu’est ce que l’émétophilie ? Me direz-vous. Hé bien c’est on ne peut plus simple : c’est une pratique sexuelle consistant à vomir sur quelqu’un ou à se faire vomir dessus. En clair l’émétophilie est au vomi ce que la scatophilie est à la merde.

Il semble évident que ce genre de pratique est principalement utilisé dans les pratiques de domination/soumission, et qu’elle sert a priori à humilier. Quoi de plus humiliant que de se faire vomir dans la bouche, je suis bien d’accord

Mais cessons donc de balancer à outrance des informations plates et inintéressantes. Imaginons plutôt un instant que vous vous découvrez un tel penchant.

Que faire ? Parce que non, il ne suffit pas de se dire « je veux vomir » pour que ça sorte. En bref, si l’idée vous colle le gourdin, Messieurs, ou vous fait moiter, Mesdames, vous pouvez vous-même vous considérer comme émétophile. Ce qui est une première étape, bien entendu.

Vous vous demanderez ensuite comment arriver à faire le vomi ultime, celui qui comblera à la fois votre partenaire par sa qualité et sa rapidité d’exécution, mais également votre culotte (puisque rappelons-le, il s’agit d’une pratique sexuelle).

Alors quel est le meilleur moyen pour arriver à des *mouvements rétro péristaltiques du duodénum, suivis d’une contraction du pylore avec atonie gastrique, puis d’un relâchement du cardia avec contraction simultanée du diaphragme et des muscles abdominaux ce qui provoque la remontée des aliments* ? (en clair : comment et avec quoi dégueuler ?)

Voici quelques recettes vous permettant de vous livrer à votre nouveau vice :

– Solution la plus classique : se titiller la glotte. Avec deux doigts, l’affaire est faite. Une bite fera aussi bien l’affaire, et pourra en plus combler votre partenaire, faisant d’une pierre deux coups. Pensez-y !
– Si vous partez dans un trip médical, pensez au sirop d’Ipéca. Un émétique puissant qui ne manquera pas de favoriser un merveilleux échange de fluides (morceaux inclus) avec votre partenaire aux anges.
– Pour les plus timorées, il existe un moyen efficace, rapide et surtout inodore (oui, la gerbe ça fouette) : à jeun, enfilez-vous (il s’agit ici de se l’enfiler par la bouche, entendons-nous bien) une bouteille de coca bien pétillante. Ô surprise, très bientôt un flot de vomi mousseux et abondant franchira la barrière de vos lèvres !
– Pour ceux qui ont perdu leurs papilles gustatives dans dieu sait quel improbable accident, il est un moyen radical mais absolument dégueulasse, il s’agit du café salé. L’action est paraît-il très rapide.

Vous aurez noté que j’ai volontairement éliminé les solutions de facilité telles que l’alcool ou la drogue. Quitte à s’envoyer en l’air à coup de vomi, autant pouvoir garder les idées claires, bien sûr. Mais cependant faites ATTENTION !

Publicités

Une réflexion sur “La douche romaine

  1. Pingback: Lady Gaga se fait vomir dessus par Millie Brown — Le Tag Parfait

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s