Fesse Bouc : guide de survie quand on est en couple…

Proposé par Lours et Miloon

Mais pourquoi un guide de survie pour son couple ?

De nombreux couples sont arrivés sur Fesse Bouc et n’ont pas survécu à cet enfer numérique. En effet, ce site est rempli d’applications, de questionnaires et autres éléments publiés. Quand vous faites une action, elle est visible dans les 30sec à l’autre bout de monde, via des fiches d’amis, d’amis, d’amis, d’amis…

Donc pour vous aidez à survivre, ce guide vous présente les 9 situations les plus critiques quand vous êtes sur ce site. Pour chaque situation, deux experts analyseront la situation et vous offriront quelques conseils.

1. Vous venez de vous rencontrer. C’est tout neuf. Tout frais. Vous êtes connecté depuis plus de 10min sur facebook et n’avez toujours pas changé votre situation amoureuse en : « Machin Truc est passé de célibataire à en couple avec 3 nains et 4 labradors à poil rat et en plus c’est compliqué ».
Conséquences
: Votre nouvelle idylle commence mal. Vous êtes sur Facebook donc votre situation amoureuse constitue votre nouveau livret de famille. Ne pas la mettre à jour, c’est prendre le risque que l’être aimé vous reproche de ne pas assumer. D’un autre côté, déclarer cette nouvelle relation pourrait réveiller la jalousie de votre ex dangereuse et possessive… Aïe !
Conseil 1 : Annoncer directement que vous préférez conserver le mystère de votre relation. Ça fait romantique.
Conseil 2 : Sur facebook, faites en sorte d’en déballer le moins possible. Si on vous pose des questions, dîtes que c’est has been de dévoiler toute sa vie sur les réseaux sociaux.

2. Vous allez en soirée, complètement bourré et on vous prend en photo montrant votre bite à la sœur de votre copine. Dans l’heure, vous êtes publié, tagué, commenté par toute votre famille, votre copine et les collègues de bureau.
Conséquences
: votre copine ne trouve pas ça drôle et vous quitte, vous êtes viré, vos parents vous déshéritent.
Conseil 1 : Ne jamais trop boire quand on a repéré un « ami » facebook qui a un appareil photo.
Conseil 2 : Toujours s’être assuré que les photos où vous êtes tagués ne sont visibles par personne. Ca vous laissera le temps de dessaouler pour contacter le connard et le menacer d’un procès au cul s’il ne retire pas cette photo de son album « tout nu et tout bourré ».

3. Vous avez fait ami-ami avec une bimbo, Kelly. En réalité, elle s’appelle Roberte et a 63 ans.
Conséquences : Votre moitié ne sait pas que Kelly a un physique de vache normande. Votre copine peut vous faire une scène de jalousie et vous accuser d’infidélité
Conseil 1 : Ne sortez pas avec des folles furieuses qui ont un passé psychiatrique. Préférez les jolies plantes sans cervelle ou les nanas qui réfléchissent plus loin qu’une image.
Conseil 2 : Si malgré tout, vous êtes en couple avec une femme possessive et jalouse, écrivez une preuve d’amour sur votre statut en citant votre dulcinée. Ça la calmera de voir que malgré l’ajout de Kelly, vous êtes encore capable de déclaration toute mignonne.

4. Un ancien copain de l’école primaire vous a invité à rejoindre le groupe « toutes des grosses pétasses sauf maman ! ». Vous avez trouvé le titre rigolo et parce que ça vous donne une excuse pour aller prendre de ses nouvelles, vous avez rejoint le groupe.
Conséquences
: Votre copine va vous chier une pendule sous prétexte que rejoindre ce groupe, c’est comme admettre qu’en réalité, vous ne l’aimez pas vraiment.
Conseil 1 : Ne rejoignez pas de groupe à la con. Ca sert à rien de toutes façons. Et si vous avez déjà choisi de vous mettre en couple avec une sociopathe qui prend un malin plaisir de tout prendre mal, ça ne va vous apporter que des problèmes.
Conseil 2 : Dites lui d’arrêter de vous faire chier.

5. Vous avez répondu au questionnaire « comparer vos amis » et avez indiqué que Josephine faisait moins bien les pipes que Mireille.
Conséquences
: Vous êtes inconscient. Vraiment. Je ne vous explique même pas pourquoi.
Conseil 1 : En bon gentleman (et ça s’applique également aux femmes), on ne déblatère pas sur sa vie sexuelle. En particulier si elle se passe avec quelqu’un d’autre (les concours de masturbation, c’est autre chose). Ayez un peu de classe et gardez pour vous ces choses intimes.
Conseil 2 : De manière générale, on ne compare JAMAIS deux personnes. C’est un coup à provoquer un incident diplomatique. Envoyez des messages d’insultes au connard qui a créé cette application qui fout la merde.

6. Monique a créé l’événement « soirée pyjama virtuelle le vendredi 36 novembre ». Vous avez répondu présent mais votre copin(e) n’est pas invité(e).
Conséquences
: Même s’il s’agit d’un évènement qui n’existe pas réellement, la participation a un « event » semble vital. Aussi, ça risque de chier dans ton cul.
Conseil 1 : Éduquez votre moitié. Expliquez lui qu’un évènement virtuel n’a aucune importance et que ce qui importe vraiment, c’est que ce fameux soir, aucun de vous deux ne portera de pyjama.
Conseil 2 : Virez Monique de vos amis. Visiblement, vous n’êtes de toutes façons pas vraiment amis puisqu’elle s’ennuie assez pour créer des events virtuels. Et puis comme ça, ça évitera qu’elle vous pourrisse vos statuts avec des demandes de jeux à la con…

7. Jessika vient de publier sur votre mur une demande de « bisous bisous » dans le cadre du jeu « touche moi la wewette ». Elle est très active sur ce jeu et mendie des « bisous bisous » pour obtenir le niveau 14.
Conséquences
: Ce n’est pas de votre faute mais si votre copine susceptible voit ça, elle va chier une brique.
Conseil 1 : Vous avez repéré que Jessika jouait à des jeux à la con. Faites en sorte qu’elle ne puisse plus publier des merdes sur votre profil. => Compte => Paramètres de confidentialité => Personnaliser mes publications.
Conseil 2 : Buter votre moitié. Si elle vous tape un scandale alors qu’elle devrait plutôt proposer de sortir Jessika pour qu’elle s’aère le cerveau, c’est qu’elle est encore plus pathétique que cette dernière. Vous n’avez rien à faire avec elle.

8. Vous prétextez vouloir regarder le foot entre potes, mais dès que votre moitié a franchi le seuil de l’appartement vous foncez aller draguer des gamines de 16 ans !
Conséquences
: Priez pour que ces gamines ne portent pas plainte pour pédophilie ou ne soient pas vraiment mineures.
Conseil : il se trouve dans les conséquences.
conseil bonus : A ce stade de votre relation avec votre tarée, personne ne vous reprochera de regarder ailleurs. On vous le conseille d’ailleurs.

9. Vous avez dit du mal de Birgit dans son dos, en messages privés avec des potes…
Conséquences
: Y’en a un qui va c/c la conversation et comme une trainée de poudre, Birgit va rapidement se trouver en possession de la conversation.
DE PLUS : Tout le monde est connecté en permanence sur Facebook. Vous ne pouvez cacher ce que vous faites. Les copains parlent sur votre dos (comme en vrai), n’hésitent pas à foutre la merde en racontant des conneries (les rumeurs sont séditieuses mais certains n’ont pas encore tous les neurones pour comprendre pourquoi) et à titiller les nerfs de quelqu’un déjà psychologiquement instable qui pourrait vraiment vous planter un couteau dans le dos.
Conseil 1 : Mulder vous l’a assez répété : Ne faites confiance à personne.
Conseil 2 : Vos potes déformeront déjà bien assez vos propos, inutile de leur donner du grain à moudre gratuitement.

Globalement, ce qui vous permettra de sauvegarder votre couple, ce sont :
– ne pas prendre la première gourdasse comme copine. Ou alors soyez clair avec elle : ce n’est que pour du sexe ;
– un bon paramétrage de la confidentialité de votre compte ;
– éviter de permettre à vos copains lourdos de faire n’importe quoi avec votre image, profil, données, messages.

De rien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s