The fucking bus and you !

Par Asphalte

Toi, adepte sans concession des transports en commun, et surtout du bus, afin de te connaître un peu, j’ai conçu pour toi un petit test. Ce test est d’une objectivité à toute épreuve.

1 – Tu prends le bus :
A : jamais
B : quelques fois
C : souvent
D : tout le temps
E : trop souvent

2 – Tu es encore à 30 mètres de l’arrêt du bus, il passe devant toi, que fais-tu ?
A : tu le regardes passer et tu attends sagement le prochain
B : tu cours derrière
C : tu lui jette des cailloux
D : tu le regardes passer en jurant et tu fracasses l’arrêt de bus en attendant le prochain
E : tu le regardes passer et tu en profites pour draguer les jeunes filles (ou jeunes hommes) à l’arrêt

3 – Le bus arrive, il est bondé, que fais-tu ?
A : tu pousses comme un malade en jouant des coudes sur les petites vieilles
B : tu attends le prochain, résigné et tu jures
C : tu attends le prochain et tu dragues les petites jeunes ou les petits jeunes qui restent aussi
D : tu jettes une boule puante dans le bus en criant « allez crever sales pauvres, achetez vous une voiture ».
E : tu attends le prochain, tout simplement

4 – Dans le bus rempli, une poussette arrive, que fais-tu ?
A : tel un gentleman, tu descends du bus pour lui laisser la place
B : tel un crevard sans foi ni loi, tu ne bouges pas
C : tu montes une révolution avec les autres passagers contre les poussettes et les caddies.
D : tu te pousses un peu et tu te retrouves coller contre le gros Robert, un rouquin de 120 kg
E : tu éclates la gueule de la gamine dans la poussette avec un cri vengeur « à mort les poussettes ».

5 – Tu es presque arrivé à destination, mais difficile de descendre dans ce bus bondé :
A : d’une voix timide, tu demandes aux gens de te laisser passer, mais personne ne bouge et tu loupes ta descente
B : d’une voix forte et déterminée tu demandes aux gens de pousser leurs gros culs
C : tu ne dis rien mais tu joues des coudes pour te frayer un chemin
D : tu déclenches le frein de sécurité et tu cries « alerte à la bombe »
E : tu loupes ton arrêt, mais de toute façon, tu demandais le numéro de téléphone à la jeune fille ou au jeune homme à côté de toi

6 – Lors des grèves,
A : tu ne prends pas le bus et tu trouves un autre moyen de locomotion
B : tu ne prends pas le bus mais tu fracasses quand même les arrêts
C : tu prends le bus et tu restes calme
D : tu en profites pour appeler le jeune homme ou la jeune fille que tu as croisée dans le bus et l’inviter au restaurant
E : tu prends en otage des agents de la RATP et tu les tortures

Il est temps de compter tes points citoyens, et ainsi découvrir quel type de passager tu renfermes en toi.

1 – a1 b2 c3 d5 e4
2 – a1 b2 c3 d4 e5
3 – a3 b2 c5 d4 e1
4 – a5 b2 c3 d1 e4
5 – a1 b2 c3 d4 e5
6 – a1 b3 c2 d5 e4

Tu as entre 6 et 11 points :
Soit tu ne prends quasiment jamais le bus (ou entre 10h30 et 11h le mardi) soit tu es une bonne poire. Fais attention à toi citoyen, il y a de fortes probabilités pour que tu laisses ta vie dans un bus si tu le prends à une heure d’affluence. Redresse la tête, tu es sur Parano, tu n’es pas une fiente.

Tu as entre 12 et 17 points :
Passager classique, tu es psychologiquement stable, pour l’instant. Nous en reparlerons dans 2 ou 3 mois si tu prends le bus régulièrement.

Tu as entre 18 et 23 points :
Le bus, ça commence à te les briser sévère, et les autres passagers aussi. Tu rêves de voitures, de scooters mais en attendant, tu montres aux autres qu’ils te font chier. Tu as raison, l’enfer c’est les autres.

Tu as entre 24 et 29 ponts :
Nous t’apporterons des oranges en prison. Tu es un psychopathe, tente le secteur FOU. Tes rêves de voitures et de scooters se sont transformés en rêves de poseur de bombes. Bienvenue au club.

Tu as 30 points :
Tu fais corps avec le bus. Tu as une relation fusionnelle avec la RATP. Tu as dépassé voilà bien longtemps le stade de la colère, de la violence, de la déraison. Tu es devenu patient, le bus est ta seconde maison, d’ailleurs tu as passé plus de temps dans le bus que dans ton lit. Tu as découvert l’âme sœur dans le bus, tu aimes le bus, tu es le bus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s