Le Fantastique Four

Proposé par Zoidberg
Fantastic Four comics

Est-il encore nécessaire de présenter les 4 Fantastiques ?

Première équipe de super-héros de l’univers Marvel (je m’en fous de votre réponse, je les présente quand même), les 4 Fantastiques ont vu le jour en 1961 sous les plumes de Stan Lee et Jack Kirby.
Après une petite ballade dans l’espace, qui tourne au gros bordel à coups de rayons cosmiques, Ben Grimm, Sue Storm, Johnny Storm et Reed Richards reviennent sur Terre dotés de supers pouvoirs vraiment supers.
Johnny Storm peut se transformer en torche humaine, Sue Storm, sa frangine, peut devenir invisible et balancer des champs de force dans la gueule de tout le monde, Reed Richards peut allonger n’importe quelle partie de son corps sans avoir à prendre des pilules douteuses trouvées sur le net et Ben Grimm se retrouve transformé en Ferrero Rocher, indestructible, de façon permanente.

La classe à Végas.

Ils affronteront des tonnes de supers vilains vraiment vilains (du terrible Docteur Fatalis en passant par l’Homme Taupe et le Fantôme Rouge et ses supers-singes) et accueilleront dans leur rang (au gré des morts et autres arrêts maladies) des tas de super-héros. A noter que le dernier en date n’est autre que Spiderman qui succède à l’un des membres du groupe, mort au combat.

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce qu’avant de se retrouver sur nos écrans en 2005 et 2007, dans des mégas bouses que même Pitof en aurait eu honte, il y eut une première version. Et quelle version !

En 1994, les boss de Constantin Film font dans leurs frocs. Voilà des années qu’ils possèdent les droits d’adaptations des 4 supers potes mais voilà aussi des années qu’ils n’en ont rien foutus et que les dits-droits risquent très bientôt de filer ailleurs. Une seule solution pour éviter cela, lancer la production d’un film, quitte à en faire une grosse merde qui tâche la faïence des chiottes. Oui, c’est moche.
Là où ça devient carrément pervers, c’est que le studio allemand fera appel à Roger Corman (le roi de la série B qui a lancé pas mal de carrières, James Cameron en tête) afin de mettre sur pied un film qui n’a qu’une seule raison d’être : Pousser d’éventuels acheteurs à allonger la monnaie pour ne pas voir le film distribué !

Le résultats dure 90 minutes, est trouvable sur youtube et ferait passer n’importe quel épisode de Derrick pour une prod’ Michael Bay.

Je vous laisse jeter un œil sur le trailer.

1994 BITCHES !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s