Fat People Profiling

Bonjoir.

Aujourd’hui, nous allons parler d’une technique bien connue des fox terrier des galeries, le FPP aka le Fat People Profiling.

Avant de commencer, il est préférable de rappeler quelques points.

1/ Le FPP tente à repérer les Fat People parmi les gens qui, en galerie parano, s’adonnent exclusivement aux plans serrés afin de dissimuler leur embonpoint. (ça peut éviter des surprises ^^)

2/ Le FPP n’est pas une science exacte, certains cas isolés peuvent déroger à la règle. Mais comme on le dit si bien, c’est l’exception qui confirme la règle, tout est maitrisé… donc.

3/ Le FPP ne doit pas être utilisé par des néophytes ; en effet, cela augmente le risque d’erreur et de ce fait, les risques de gênants quiproquos (entrainez-vous sur des amis avant).

4/ Le FPP se base sur des indices visuels, non camouflés, dans le but d’évaluer une masse corporelle supérieure à la moyenne. Bien entendu, le FPP ne peut rien contre les retouches numériques.

Enfin je dirais, que, pour ma part, mieux vaut une jolie tête sur un corps en chair qu’une moche avec un corps de nymphette, mais je m’égare.

Enfonçons des portes ouvertes.

Les démonstrations suivantes sont réalisées sans aucun trucage. Cependant, nos équipes d’experts de PhotoSboub ont pris soin d’anonymiser les personnes afin que nulle ne se sente offusquée.

Les démonstrations ci-dessous concernent, pour le coup, uniquement des femmes. La technique est, bien sûr, applicable aux hommes (genre cacher son bide derrière un synthé est un indice).

Les faux indices

Jeunes gens, attention aux faux indices. La taille de la tête peut être le témoin d’une ossature épaisse plus que de la masse corporelle.

De même, les joues, également appelée « bonnes joues que pincent ta grand mère » peuvent être l’image d’un héritage familial et aller de paire avec un ventre plat et un derrière rebondi.

Analyse sur le tas

Pour notre démonstration, nous allons prendre les 3 indices du niveau rookie du FPP.

Observons les images suivantes et détaillons.

C’est ici la base que nous avons. Retenez bien cet indice, chers lecteurs, s’il y a une partie du corps qu’une femme a du mal à dissimuler, en termes d’âge ou de poids, nonobstant les crèmes de rajeunissement, c’est bien ses mains. Elles sont révélatrices et sur une photo, c’est LE détail.

Analyse FPP de la photo ci dessus : Doigts boudinés, phalanges épaisses. Soit cette jeune fille est atteinte d’ostéoarthrite aiguë, soit son taux de lipides dépasse la normale et son pantalon.

Toujours dans les classiques, l’excroissance de chair aux plissures également appelée « surplis d’Origami » (en honneur à la technique japonaise de pliage bien sûr).

Analyse FPP de la photo ci dessus : Surplis d’Origami prononcé coté gauche de la photo, présage un surplus de chairs. Dans le cadre d’un recouvrement complet de la bretelle, nous aurions pu évaluer encore un peu plus précisément la masse corporelle.

Un bras plus épais et mal proportionné par rapport au corps qui semble plus fluide est également un indice à ne pas négliger. Les experts en devenir que vous êtes auront sans doute également noté la main, à gauche, révélant un indice supplémentaire.

Analyse FPP de la photo ci dessus : Bras disproportionné révèle une photo bien prise permettant au corps de se faire passer pour plus maigre qu’il n’est, les doigts boudinés viennent corroborer la première analyse.

Et maintenant c’est à vous

Pour vous entrainer un peu, je vous propose cette image « test » afin que vous vous adonniez à une analyse FPP sommaire :

Donnez donc votre analyse FPP en réplique.

Conclusion

En conclusion, je dirais que le FPP, sans être déterminant, est une technique annexe intéressante permettant de se prémunir d’éventuelles déceptions IRL .

Si d’aventure des personnes se reconnaissaient (m’enfin avec nos trucages dignes de Lucas Arts ce serait surprenant) je leur propose de venir utiliser gratuitement ma Wii Fit en dédommagement (qui casse paye par contre).

La prochaine fois, nous apprendrons à repérer un trucage numérique à l’aide d’une analyse de spectre colorimétrique.

Errare humanum est, perseverare diabolicum,
Au revoir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s