Le nouveau romantisme

Le nouveau romantisme, c’est quoi ?

Avant, tu faisais un peu un effort pour amadouer celle qui faisait chavirer ton cœur. Déjà maintenant, on ne dit plus « chavirer ton cœur », on dit « celle qui te fait bander ».

Avant, tu sortais avec elle te taper un bon resto et après un bon film pour ensuite la raccompagner chez elle, et si elle était sympa, elle te faisait rentrer pour boire un dernier verre (et la niquer).
Maintenant, au mieux, tu l’invites chez toi. Ca te fait économiser de la thune pour une femme que t’es pas sûr de bourrer et si elle est sympa tu pourras commencer par le dessert.

Tu fais à bouffer un truc pas trop copieux tu comprendras plus tard pourquoi. Pas besoin de bougie ou quoi que ce soit. A la limite un cd, le dernier album de Booba (ce formidable rappeur à texte) fera l’affaire.

Une fois fini de manger, tu lui proposes un film que tu regarderas en blue ray sur ta ps3. « Scarface », « La Haine », « How High » voire même la trilogie du « Parrain ».
Et là, si tu l’as pas trop fait bouffer et si vous n’avez pas trop picolé, tu peux la bourrer sur le canapé.
En revanche, si vous avez trop bouffé et picolé, ça sera sur le carrelage. C’est moins dur à lessiver en cas de gerbe incontrôlée.

Alors oui, maintenant on nique dès le premier soir. Des fois, on n’attend même pas le soir ; on nique dans la bagnole, dans un parc ou dans des chiottes publiques. Maintenant, les meufs acceptent tout. Si tu ne les sodomises pas la première fois, elles ne voudront jamais te revoir parce que tu ne seras pas quelqu’un d’assez viril.
Bien entendu à la fin Jack Face est au rendez vous, histoire qu’elle ne loupe pas son véritable « dessert ».

Les femmes sont de plus en plus vulgaires. Avant, elles étaient soumises et ne pouvaient pas dire un mot plus haut que l’autre. Je crois que là elles ont brûler toute les étapes d’un coup. Elles boivent autant que les hommes, rotent et pètent plus fort aussi. (Enfin, elles peuvent toujours s’accrocher pour me rattraper sur le dernier point.)

Extrait deux point ouvrez les guillemets :
« Putain il m’a défoncé le cul avec sa grosse bite, je suis sûr que je saigne encore du cul ! » Elle touche son trou d’balle. « Non ça va, ça a cicatrisé » dit- elle tout haut devant son groupe d’amis et quelques passants qui se trouvaient là par hasard.
La nouvelle génération est aussi imprégnée d’une nouvelle forme de poésie, celle qu’on entend à la télé et dans la musique.

Voilà à quoi ressemble le nouveau romantisme à peine exagéré.
Si tu ne te reconnais pas là-dedans, c’est que tu n’es plus dans le coup. La prochaine fois, si vous le voulez bien, je vous dirai comment on en est arrivé là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s