Les petites bites

Bonjour HNR !

Depuis peu, j’ai décidé de vivre un bon célibat. Celui qui se vit au gré des rencontres que tu fais, sans te demander si tu reverras la personne le lendemain.

J’ai donc rencontré un jeune homme d’une trentaine d’année. Après quelques bières et un resto, comme il s’était vanté d’avoir un superbe appart au pied du Louvre, je décide donc d’aller faire un tour dans l’appart en question.

J’arrive donc dans un appart délabré de 12m² sans fenêtre ni aucune lumière naturelle. Le lit, constitué de coussins de canapé jetés à terre, occupe les trois quarts de la pièce. Je crois qu’on ne fait pas plus glauque comme appartement.
Une envie pressante me fait donc visiter les toilettes ou plutôt les toilettes-douches : c’est-à-dire des chiottes turques qui servent de douches dont l’alimentation en eau n’est autre qu’un tuyau d’arrosage. Je m’imagine déjà l’hygiène de ce jeune homme et l’odeur qui doit émaner de son intimité.

Ah ouais, c’est donc ça le super appart… j’ai déjà envie de m’enfuir.

Donc n’étant pas là pour jouer au tarot, et après quelques bisous, le mec commence à se déshabiller complètement sans même me toucher et s’allonge sur le « lit », les bras croisés sous sa tête en me disant : « Vas-y occupe toi de moi ». Comment te dire, connard ? On n’a pas vraiment la même conception des choses.

Le pire de tout ! C’est sa quequette ! Si minuscule que tu as du mal à la discerner au milieu de sa touffe de poil digne d’une forêt tropicale. Moins épaisse qu’un mister freeze et aussi grande que le majeur. Que veux-tu que je fasse de ça ?! Au moins, je ne risque pas d’avoir mal lors de la pénétration, je risque même de ne rien sentir ! Je n’ose même pas la toucher.
Ça a été la cerise sur le gâteau.
Je le laisse en plan et rentre chez moi boire quelques bières pour oublier ce minuscule engin ridicule.


(le plus petit pénis du monde)

Soit dit en passant, vu comment le mec s’est vanté toute la soirée, je commence à croire que le fameux proverbe « c’est ceux qui en disent le plus qui en ont le moins » se révèle très vrai.

Et vous ? Qu’auriez-vous fait dans ce cas là ?
Les petites bites : comment faites-vous ?

Comme quoi, il n’y a pas que les chinois qu’ont des petites bites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s