Guide de survie au travail 1/3 : faire et pas faire

Idée de Pupuch, rédigé par Miloon, aidée par Tugs

Ah le monde du Travail ! Quel univers féérique de majesté et de prestance ! Mais qu’est-ce que je raconte… Le monde du travail, c’est la jungle, c’est Platoon ! Si tu veux survivre (et ne pas périr dans les Flammes de France Telecom), éviter de te faire virer ou carrément gravir les échelons pour devenir PDG, il te faudra user de malices et d’astuces.

•• L’arrivée au travail le matin.
Il faut savoir se montrer sociable mais pas trop. Les « check High Five » avec la comptable rigide, faudra penser à éviter. Passer son chemin et nier la présence de l’assemblée comme un rustre aussi. Pour les amateurs de bonne chair, nous ne préciserons jamais assez qu’une claque sur le cul est synonyme d’agression sexuelle et non d’une salutation. Evitez de le faire, même à une charmante collaboratrice que vous avez sauté pendant une Corporate Partouze de séminaire ; la garce pourrait s’en servir pour vous coller un procès de harcèlement sexuel pour pouvoir s’acheter une nouvelle voiture.
Un « Bonjour » avec un sourire, c’est ce qu’il y a de plus neutre et de plus apprécié.

•• Entretenir une hygiène corporelle impeccable
On sous-estime trop l’hygiène corporelle. Et pourtant Papa Noël sait combien c’est important lorsqu’on côtoie les mêmes personnes 38h par semaine au bureau et parfois plus quand on les a à côté de nous à la cantine ou au restaurant.
Aussi, on fait attention à son haleine. On veille bien à ne pas puer l’âne décédé sous les aisselles. Mesdames, mention spéciale pour celles qui se maquillent mais qui omettent d’enlever les croûtes dues à la nuit passée et autres cacas d’oeil blanchâtres qui se remarquent encore plus avec du khôl noir autour des yeux.
Et l’hygiène des oreilles, c’est loin d’être une option. Combien d’heures n’ai-je pas perdues à fixer le miel dans les esgourdes de mon patron à ne rien entendre de ce qui se disait en réunion ? Résultat : j’ai rien retenu et mon boss a perdu 20 pts en crédibilité.

•• Éviter les ambiances Drama ou Soap Opera
Et la première des règles élémentaires c’est, évidemment, de ne pas baiser la femme d’un collègue ; ou pire, du boss. S’il est vrai que les Promotions Canapé ne sont pas que des légendes urbaines et qu’il est très facile d’obtenir un poste bien payé à rien foutre avec un titre qui en jette, il est tout aussi facile de s’attirer des emmerdes en jouant à touche-pipi avec la mauvaise personne.

•• Éviter de provoquer les ambiances de merde
Parler sur le dos d’un gars dont tu as entendu parlé, dire qu’il est con sans jamais lui avoir parlé, l’insulter de tous les noms, et t’apercevoir que depuis le début, il était dans la salle de pause où tu fais ton show depuis 10min. Et oui, faire son kéké, ça peut facilement porter préjudice. D’autant qu’avec la poisse que t’as, ça sera un de tes sup’.
Bravo Champion !

•• Parler de sa vie : quel sujet ?
Dans les discussions, il y a souvent des sujets à éviter, comme la politique et la religion. Le monde n’est pas homogène et il sera donc normal de tomber sur des collègues qui n’auront pas la même vision du monde que vous. Pourquoi croyez-vous que les sujets les plus souvent évoqués sont le sport et les gamins ? On ne prendra pas autant de risques à parler du match de la veille ou de la prouesse de Junior qu’en évoquant son opinion sur un parti politique. Et surtout, soyez vigilants : les flamands ne votent pas tous pour la NVA, les ouvriers ne donnent pas tous leur voix à Lutte Ouvrière ou le PS et le jeune qui pue la weed à 50m ne prend pas forcément parti pour Ecolo. L’habit ne fait pas le moine !
Et pour la religion, c’est pareil.

•• Parler de sa vie : la juste mesure
Éviter de donner trop de détails. Ça pourrait se retourner contre vous.
Déjà parce que les gens aiment penser à la place des autres. Ça te ferait chier qu’on t’explique que si, jeudi, tu peux faire des heures sup’ parce que c’est le seul soir où t’as pas rendez-vous ou que t’as qu’à venir bosser au bureau samedi pour finir ce dossier. Après tout, ta moitié part en vacances alors t’auras que ça à foutre.
Ensuite parce qu’on peut plus facilement te griller quand tu cherches un peu de calme. Lundi c’est le premier jour de soldes et t’as un rhume ? Comme par hasard. Pourtant, si t’avais pas gueulé sur tous les toits que t’attendais ça avec impatience, on y aurait cru. Tu te sers de ta maladie pour ne pas aller à un repas chiant ? Ouais mais du coup, le resto annuel payé aux employés, tu peux mettre une croix dessus. Tu peux pas t’as piscine ? C’est con, Maurice non ; du coup, c’est lui qui aura la promotion grâce à son éternel dévouement.

•• Vie privé/Vie professionnelle sur internet
La secrétaire s’est encore trompé sur un contrat ? Le responsable export sent la choucroute ? Même le boss fait des conneries qui t’énervent mais qui font rire tes copains quand tu leur racontes ta journée ? C’est bien mon chou, c’est normal d’avoir besoin d’extérioriser tes sentiments mais fais attention à ce que tes ragôts ne se retrouvent pas sous les yeux du boss ou des intéressés. Au quel cas, les foudres de Thor s’abattront sur ta mouille !
Également, fais attention à ta réputation online. Même si la plupart des internautes se cachent derrière une identité secrète, il est très facile de retrouver quel pseudo est affilié à Jean-Christophe Michu, fan de rock, membre du cercle des « Joyeux buveurs de bières ». Aussi, si tu es un gros troll sur internet, même si tu es l’être le plus mielleux du monde au bureau, ça va jaser sec derrière ton dos. Les gens ne comprennent pas tous le second degré et ne te connaissent pas forcément aussi bien que GrosseSalope18 ou LikeDickhead72. Certains propos mal interprétés pourraient te coûter ce privilège sacré d’avoir accès au délicieux café de la secrétaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s