DSK le singe en rut !

On n’en a pas assez parlé… enfin, JE n’en ai pas assez parlé !
Au début, le mieux, c’était de ne pas se précipiter, de ne pas donner son avis trop vite pour éviter de passer pour un con. Maintenant qu’on constate que certains médias ne se gênent pas pour mettre la charrue avant les bœufs, je vois pas pourquoi je ne ferai pas pareil…

Cette série est en 2 parties, celle qui se passe aux USA et celle qui se passe en France. Conspiration, manipulations, mensonges : tout y est pour faire une bonne série.

Chapitre 1 : USA

1,1 L’arrestation du singe
La nouvelle arrive comme un coup de foudre dans un ciel sans nuage : DSK futur candidat à la primaire du PS et même futur président de la république si on se fiait aux sondages de la veille, se fait arrêter pour viol.
On savait DSK chaud de la bite mais violeur non. Enfin y’avait bien une vieille histoire avec une journaliste française mais on verra ça plus tard.
DSK pris la bite dans le sac, du foutre de partout dans sa chambre d’hôtel, c’est direction prison pour lui sans qu’il puisse s’expliquer.
La présomption d’innocence n’existe pas aux USA, on est accusé et on doit s’expliquer du crime qu’on a peut-être commis.

1,2 La victime
La victime est une pauvre femme noire qui vit seule avec sa fille. Une musulmane sans histoire qui travaille dur pour élever sa fille correctement. Son frère est son porte-parole ; il dit qu’elle est choquée par ce qui s’est passé, il nous sort les violons et pour nous tirer la larme à l’œil.

1,3 Les avocats, le procureur
Du coté de DSK, on a la crème de la crème ! Le gars qui a fait innocenter un mec qui a poignardé son copain en pleine boite de nuit avec des dizaines de témoins ! Et du coté de Nafissatou (la victime), on a l’avocat des minorités qui propose des travailler gratis. Normal vu l’affaire et le coup de pub qu’il peut se faire il peut y aller tranquille.
Et puis, il y a un procureur qui est en campagne pour se faire réélire à son poste. Cette histoire est rêvée pour lui : s’il fait tomber l’un des hommes des plus puissants du monde, il se fera réélire les doigts dans le cul !

1,4 Conspiration, mensonge, manipulation ?
L’affaire était bien partie pour Nafissatou et le procureur. DSK était le gros méchant violeur, surtout que pendant ce temps, l’affaire de la journaliste française « Tristane Banon » ressort du placard.
Sauf que, le jour de son arrestation au Sofitel, un employé a appelé directement l’Élysée avant la police. Également, un des partisans de l’UMP a lâché un twit avant même que la police soit au courant.
Pourquoi et comment, ça on ne le sait pas. Du coté du Sofitel, on dit qu’on a préféré avertir le président pour qu’il se prépare à recevoir cette affaire ?! Et le jeune pop partisan UMP était par coïncidence à New york et dans le même hôtel que DSK ? Admettons.
Là toute les rumeurs sont lancées, manipulation politique de l’UMP ? De son propre parti ? Cela reste de la conspiration mais les grands perdants, dans cette histoire c’est le PS qui a perdu son leader !

Ensuite, on découvre un autre visage de Nafissatou, son frère qui était son porte-parole n’est en définitif pas son frère. Ça commence bien. Ensuite, elle prétend être une exilée politique parce que dans son pays elle s’est fait violer. Encore un mensonge, aucune trace de viol dans sa demande de visu américain.
Et puis que dire des soupçons de prostitution sur sa personne ?
Elle revient sur sa première déclaration. Donc à en croire son histoire, elle s’est fait violer par DSK qui lui pète la chatte et lui nique un bras, ensuite elle est allée faire tranquillement la chambre d’en face puis est revenue faire la chambre dans laquelle elle s’est fait violer.

Et pour finir le plus croustillant, les enquêteurs ont trouvé 100.000 dollars sur son compte en banque. On lui prête aussi des relations un peu louches avec quelques caïds. Apparemment, les caïds blanchissent l’argent sur son compte et lui laisse une part des bénéfices (normal).
Selon le New York Time, elle aurait appelé son copain, qui est en prison, pour lui dire qu’elle va se faire un max de blé, information démentie par l’avocat de Nafissatou.

1,5 La stratégie des avocats
Pour les avocats de DSK c’est le silence absolu, 1 ou 2 déclarations max pendant toute l’affaire. Par contre pour l’autre, c’est le grand déballage. On sort les violons, on appelle la solidarité des féministes, des noirs et des musulmans. Déclaration sur déclaration, l’avocat de l’accusation est bavard, sa stratégie c’est la médiatisation. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on ne l’entende.

1,666 Mon avis
Cette affaire commence à me casser les couilles ! Au début, je pensais à un coup monté comme beaucoup de personnes. Ensuite, je me suis dit quand même il a pu peut-être le faire. Et puis avec tous les mensonges de cette femme, je me suis dit qu’on aura jamais le fin mot de l’histoire.
Mais j’espère que DSK gagnera. Pas parce que je l’aime bien ou que je sois un partisan du PS.
Non j’aimerai qu’il gagne pour faire fermer la gueule de l’avocat de Nafissatou, parce qu’il appelle au rassemblement des communautés et je suis totalement contre le communautarisme qui est l’un des plus gros cancer de ce monde. Même si elle a été vraiment violé, j’espère qu’elle partira en taule pour ses mensonges et pour diviser encore un peu plus les peuples comme son gros con d’avocat est en train de faire ! Le méchant blanc riche contre la pauvre noire. Enculé de raciste même !

Chapitre 2 : La France

Bon comme toute série française, elle est toute pourrave comparé à la série américaine.

Tristane Banon, journalisme qui a travaillé notamment au Figaro et à Paris Match (ce ne sont pas des torchons de droite ça ?) et écrivain, a été victime d’une tentative de viol par DSK en 2003.
Bien entendu, elle en a parlé juste un peu autour d’elle et à sa mère qui a dit de laisser couler.
En 2007, dans une émission de Ardisson, elle déballe son histoire en prétendant qu’elle n’a pas porté plainte soit disant « pour ne pas être la femme qui a fait tomber un homme politique ». Cette phrase, c’est sa mère qui lui a dit, c’était pour la protéger vu qu’elle commençait à écrire et que ça pouvait nuire sa carrière. On apprend que sa mère, après l’affaire, a eu une bonne place au sein du PS, pourquoi comment ? On ne sait pas.
Nous voilà donc en 2010, avec l’affaire du Sofitel, c’était obligé que l’histoire ressorte, mais Tristane ne veut toujours pas porter plainte.
Jusqu’au moment où elle sent qu’il va s’en tirer, elle décide de porter plainte, au bout de 8 ans c’est beau. Mais là, il n’y a pas que DSK qui est mis en cause. François Hollande (grand favori des primaires socialiste) était soit-disant au courant de l’affaire. Comme le hasard fait bien les choses, les deux leader du PS sont mis à mal (avec les rumeurs d’alcoolisme de Aubry et que son mari est l’avocat des islamistes le PS est au plus bas).
La mère de Tristane, invitée sur RMC, a déclaré que « c’était une histoire de cul qui a mal tourné » et quelques jours plus tard, elle défend sa fille et rajoute que quand DSK lui a mit un coup dans la rosette (dedans la mère de Banon), c’était brutal. Niquer violemment, ça fait de lui un violeur ?
Comme la justice française est un peu longue et qu’ils ne peuvent pas interroger DSK, on ne sait pas encore le fin mot de l’histoire. Mais!!!!

666 bis: Mon avis bis
Si cette histoire est vraie, je ne vois pas l’intérêt de porter plainte 8 ans après les fait, à part peut-être qu’elle veut aider son nouveau patron qui est bien copain avec l’UMP ? Et puis s’il y a vraiment eu viol sur Nafissatou, j’ai envie de dire : « Tristane, ferme-la physiquement à tout jamais, tu aurais pu faire éviter ça mais ta lâcheté ne l’a pas permis. Connasse. »
Mais je laisse le mot de la fin à une autre citoyenne…

Publicités

Le nouveau romantisme

Le nouveau romantisme, c’est quoi ?

Avant, tu faisais un peu un effort pour amadouer celle qui faisait chavirer ton cœur. Déjà maintenant, on ne dit plus « chavirer ton cœur », on dit « celle qui te fait bander ».

Avant, tu sortais avec elle te taper un bon resto et après un bon film pour ensuite la raccompagner chez elle, et si elle était sympa, elle te faisait rentrer pour boire un dernier verre (et la niquer).
Maintenant, au mieux, tu l’invites chez toi. Ca te fait économiser de la thune pour une femme que t’es pas sûr de bourrer et si elle est sympa tu pourras commencer par le dessert.

Tu fais à bouffer un truc pas trop copieux tu comprendras plus tard pourquoi. Pas besoin de bougie ou quoi que ce soit. A la limite un cd, le dernier album de Booba (ce formidable rappeur à texte) fera l’affaire.

Une fois fini de manger, tu lui proposes un film que tu regarderas en blue ray sur ta ps3. « Scarface », « La Haine », « How High » voire même la trilogie du « Parrain ».
Et là, si tu l’as pas trop fait bouffer et si vous n’avez pas trop picolé, tu peux la bourrer sur le canapé.
En revanche, si vous avez trop bouffé et picolé, ça sera sur le carrelage. C’est moins dur à lessiver en cas de gerbe incontrôlée.

Alors oui, maintenant on nique dès le premier soir. Des fois, on n’attend même pas le soir ; on nique dans la bagnole, dans un parc ou dans des chiottes publiques. Maintenant, les meufs acceptent tout. Si tu ne les sodomises pas la première fois, elles ne voudront jamais te revoir parce que tu ne seras pas quelqu’un d’assez viril.
Bien entendu à la fin Jack Face est au rendez vous, histoire qu’elle ne loupe pas son véritable « dessert ».

Les femmes sont de plus en plus vulgaires. Avant, elles étaient soumises et ne pouvaient pas dire un mot plus haut que l’autre. Je crois que là elles ont brûler toute les étapes d’un coup. Elles boivent autant que les hommes, rotent et pètent plus fort aussi. (Enfin, elles peuvent toujours s’accrocher pour me rattraper sur le dernier point.)

Extrait deux point ouvrez les guillemets :
« Putain il m’a défoncé le cul avec sa grosse bite, je suis sûr que je saigne encore du cul ! » Elle touche son trou d’balle. « Non ça va, ça a cicatrisé » dit- elle tout haut devant son groupe d’amis et quelques passants qui se trouvaient là par hasard.
La nouvelle génération est aussi imprégnée d’une nouvelle forme de poésie, celle qu’on entend à la télé et dans la musique.

Voilà à quoi ressemble le nouveau romantisme à peine exagéré.
Si tu ne te reconnais pas là-dedans, c’est que tu n’es plus dans le coup. La prochaine fois, si vous le voulez bien, je vous dirai comment on en est arrivé là.

On a retrouvé Batwoman !!!

Alors ça je suis sûr, ça vous troue le cul ! Si vous vous attendiez à ce genre de nouvelles !

Les policiers français ont enfin réussi à chopper cette putain de chauve-souris ! Alors que tout le monde pensait que c’était un mec (même Tim Burton s’est fait niquer), à la surprise générale, c’est une femme.

Elle conduisait tranquillement sa Batmobile quand les policiers l’ont interceptée. A mon avis, la batmobile devait avoir mal parce que, normalement, jamais les flics arrivent à la chopper !

La raison invoquée ? Conduire avec son masque, ça empêche d’avoir une vision optimale.

Conséquence, Madame la chauve-souris a voulu médiatiser l’affaire et a ouvert sa gueule. En fouillant un peu, on a pu découvrir que son mari était en fait le frère à Ribery (voir article sur Ribery et la polygamie) et que Batwoman était musulmane.

Désormais, elle est bien dans la merde. Les méchants fascistes racistes français ont vu que son mari entretenait plusieurs femmes, chose interdite en France.

Seulement, lui, il en a rien à foutre. Il a montré sa carte « musulman » ce qui lui permet d’avoir plusieurs femmes (comme son frère Ribery).
Ce qui est classe, c’est qu’elles peuvent se faire entretenir par l’État tout en faisant profiter leur mari commun des aides qu’elles perçoivent.
C’est ce qu’on appelle de « l’amour ». Les enfants s’élèvent tout seuls dans la rue. C’est niquel, justement, ça donne un peu de boulot à ma sœur qui est assistante sociale.

Encore une fois la religion l’emporte contre l’Etat. Le mari de Batwoman n’est pas hors-la-loi : il n’est marié officiellement qu’à une des femmes en France (pour le reste, il est retourné dans son pays natal pour les épouser).

Les policiers français (et maintenant l’état) sont à leur tour dans la merde. Ces sales « islamophobe » ! Si on ne peut plus exercer sa religion dans un pays laïque, vous vous rendez comptes, si c’est pas une honte ça !

Ce qui est beau, c’est qu’on ne peut rien leur dire sous couvert de se ramasser 850 000 associations anti raciste au cul.
Parce qu’ils sont français mais ils font comme ils veulent et si t’as le malheur de leur rappeler qu’en fait, non, tu peux pas toujours faire ce que tu veux, tu risques de te faire lapider la gueule (ils ont le droit, leur religion, c’est paix et amour).

« Tu veux pas baisser ta musique, j’habite deux étages en dessous, il est t3h, demain je bosse et j’aimerai dormir.
– Sale raciste, t’aimes pas ma musique parce que c’est de la musique de chez moi !
– Ouais, enfin tu passerais du Johnny Hallyday, ça serait pareil !
– Mon cul ! Sale nazi ! »

Pour vous instruire :

https://i2.wp.com/img580.imageshack.us/img580/8338/voileislamiqueburqahija.jpg

Je suis d’avis de changer son nom de Batwoman en Trashwoman.

Ribery et sa pute

Voilà un sujet d’actualité dont, j’en suis sûr, tout le monde s’en branle ici. D’ailleurs, moi aussi. Quoi que j’ai pas mal cogité sur cette affaire, qui est au final, assez intéressante.

Laissez-moi vous raconter cette passionnante histoire.

Chacun est libre de niquer ou de tromper sa femme s’il n’a pas d’état d’âme ou si sa religion lui autorise.

Parce que, oui, la monogamie c’est religieux. Au départ, l’homme en avait rien à foutre et allait tremper son biscuit un peu où il voulait. La femme, elle, allait se faire défoncer par qui elle voulait. Il n’y avait pas de limite de partenaire. Tout le monde se refilait les maladies des autres. Un vrai esprit de partage !

Et puis un jour, des connards ont décidé que Dieu était venu sur terre pour propager la bonne parole et toutes ces conneries. Je dis « toutes ces conneries », parce qu’en définitif, la « bonne parole » a juste servi à se foutre sur la gueule durant des centaines voir maintenant des milliers d’années.

Et puis les hommes ont tellement été cons qu’ils n’ont pas su se mettre d’accord. C’est pour ça qu’ils se foutent sur la gueule d’ailleurs, mais ça c’est une autre histoire. Ici je veux juste parler de cul.

Donc notre Dieu, ici en Europe, qui n’est pas le même que chez les arabes ou les juifs, et bien il a dit « tu n’auras qu’une seule femme qui ne sera certainement pas ton égal, ça sera juste une machine à reproduire et elle aura juste à bien fermer sa mouille ». A la limite, c’est pas la plus mal lotie dans notre religion.

Mais voilà Ribery est un gars d’Europe et tout le monde disait que son intelligence n’avait d’égale que sa beauté. Et bien NON ! Ribery est au-dessus de tout ça, il a su prendre le tournant et choisir sa religion*. Il a du certainement parler avec des amis à lui pour savoir laquelle était la mieux et puis tiens pourquoi pas la religion des arabes ? (Il est intelligent mais pas trop quand même, il ne sait pas comment elle s’appelle.)

« Mais Quietus quelle est le rapport avec sa pute ? »

Patience, j’y arrive, ou si vous êtes pas aussi con que lui, vous avez déjà compris !
Mais oui parce que dans la religion Musulmane, il n’est pas interdit d’avoir plusieurs femmes.
C’est un scandale pour nous pauvre petit occidentaux qui sommes restés bloqués sur nos principes religieux d’une seule femme par homme (ce qui est déjà pas mal machiste hein, pourquoi pas l’inverse ?).

Donc pour notre cher Francky, rien de grave. Si sa femme ose lui gueuler dessus, il aura juste à lui foutre son poing dans sa gueule (parce que ça aussi, c’est autorisé par sa religion, et ensuite lui faire porter le voile intégrale parce que ça camoufle bien).

Ni vu ni connu ! Pas con le Francky quand même, enfin si un peu quand même.

A noter qu’en occident, les faux culs n’appellent pas ça de « la polygamie » mais « des amours pluriels« . C’est tellement plus joli mais ça veut dire la même chose.

Être un gros con

Proposé par Quietus

Tout le monde pense qu’il est facile d’être un gros con, mais il n’est pas toujours facile d’être un gros con parfait.
Parce que voyez vous dans la vie il y a plusieurs types de gros cons.

https://i2.wp.com/img169.imageshack.us/img169/7692/boeufmusque06.jpg

Le gros con naturel
Avec celui-là on ne peut pas lutter, c’est un sang pur.
Il ne fait pas exprès d’être un gros con, c’est un peu comme un handicapé, on le plaindrait presque.

C’est un gars qui a toujours été comme ça, mais pour lui il n’est pas con, ce sont les autres qui le sont. Il a toujours raison, donc ne se trompe jamais. Il contredit toujours tout le monde parce que SES goûts sont forcement les meilleurs, il ne comprend pas pourquoi il n’a pas trop d’amis, mais il se dit que c’est parce qu’ils n’acceptent pas ses critiques alors que, pour lui, ce sont juste des « conseils ».

Il est aussi très susceptible et n’accepte aucune critique, il est souvent violent parce qu’en définitif c’est ce qui se rapproche le plus de l’animal.
En voiture, il aime bien rouler vite et se plaint quand il prend un PV, il aime bien doubler dans les virages ou sur les lignes continues, insulte tout le monde, roule avec les anti-brouillards et j’en passe.
Si vous voulez voir un exemple, vous avez juste à aller voir le scanner de MTL, ou dans le stade de foot aussi.

https://i0.wp.com/angeheurtebise.hautetfort.com/media/01/02/961853068.jpg


Le gros con partiel

Chez nous, on dit « il est brave », il est gentil mais il est con. C’est celui dont on peut compter le nombre de neurones avec une seule main.

Il n’est pas violent comparé au gros con naturel, il est juste stupide. On ne peut rien lui confier, il oublie tout. Si vous lui dites quelque chose de personnel, il va le dire à tout le monde mais sans penser qu’il fait mal, il est juste con.
C’est un Gaston Lagaffe en puissance, il va débrancher une rallonge juste parce qu’elle gène, sans voir que c’est l’alimentation de l’orchestre qui est en train de jouer (oui c’est du vécu), ou il va renverser son verre pour regarder l’heure (sans être ivre bien entendu).
En résumé, c’est un gros con avec qui on peut rigoler cinq minutes, pas plus, sinon il devient vite saoulant.

Celui-là vous ne pouvez pas le voir sur internet, il est trop bête pour pouvoir utiliser un ordinateur, ou alors il essaye de faire marcher la souris avec ses pieds.

https://i1.wp.com/a31.idata.over-blog.com/260x200/1/30/21/19/fran--ois-l-embrouille-aa9.jpg


Et puis y a le gros con qui fait exprès d’être con parce que ça fait du bien et ça détend

Ce gros con-là, dans la vraie vie, est gentil avec tout le monde, c’est d’ailleurs un peu le monsieur tout le monde.

Il aime bien le conflit du moment quand ça reste verbal, il n’aime pas l’affrontement physique ce qui le différencie du gros con naturel.
Il aime bien contredire et râler, même s’il ne connait pas bien le sujet du moment, il a une idée et il pense avoir raison, il fonce tête baissée dans le conflit et le débat pour bien faire comprendre son point de vue.

C’est un gros lourd en fait. Il fait chier tout le monde parce qu’il n’est jamais content. Il a un humour second degré bien osé mais c’est pas tout le monde qui aime/comprend.
Sur la route, il fait chier les gros cons qui le collent en ralentissant pour le faire un peu plus enrager et accélère quand l’autre a le temps pour doubler.
Tout le fait rire, ce qui dérange beaucoup de gens qui ne comprennent pas qu’on puisse rire de tout.

Je pense que c’est là la perfection du gros con parce que comparé aux autres, il comprend très bien ses actes et peut donc aller plus loin à chaque fois pour être encore plus con et se faire détester par les autres, il faut vraiment être con pour être ce genre de con « conscient » finalement.

En fait, je me suis juste décrit pour celui-là, j’avoue, c’était pas trop dur.

J’en ai forcement oublié, n’hésitez pas à m’en faire part pour que je puisse compléter tout ça et donc faire une suite.