Des jouets pour nous, les hommes

Bonjour à tous!
Je me doute que vous connaissez déjà le produit dont je vais vous parler. Je sais que plein de nanas ont dans leurs tiroirs pleins de joujoux très funky, des gros, des petits, des multicolores. Des godes, des boules de Geïsha, des plugs, des vibros, et j’en passe. Il y a tellement d’objets à s’insérer qu’on peut légitimement penser que l’industrie du sextoy est menée par des mecs qui fantasment sur la masturbation féminine. Puis c’est un peu comme dans les magasins de vêtements. Les femmes ont vraiment plus de choix que les hommes, c’est indéniable.
Et qu’est-ce qu’on retrouve pour s’astiquer le poireau chez nos comparses masculins ? Il y a les vagins artificiels, par exemple :

 

 

Mais bon, je trouve que ça ne donne pas trop envie. Je ne sais pas, c’est pas terrible, c’est encombrant, puis c’est CHER.

Et puis les japonais s’en sont mêlés. Oui, les japonais sont décidément des gros cochons. Et ils ont développé le concept révolutionnaire de l’oeuf TENGA.

 

 

Alors, c’est un peu un Kinder surprise pour mec. C’est super design. On l’ouvre et BIM, on trouve du lubrifiant et une gaine nervurée. Vous pourrez d’ailleurs constater qu’il existe 6 différentes sortes de nervures, en regardant la petite image. On met le lubrifiant dans la gaine, on l’enfile sur Paupaul, et en avant la musique! Les gaines sont apparemment d’une matière en silicone hypoallergénique qui « imite » fort bien la peau humaine. On peut laver sa gaine soigneusement et la réutiliser, mais elle s’use, selon Internet.

Sinon, Tenga a développé d’autres accessoires. Notamment, un réchauffeur d’oeuf. Ou encore un toy à tête pivotante qui offre les sensations tout à fait inédites avec un jouet dans la position d’andromaque (femme chevauchant homme). Puis il y a aussi des espèces de tubes qui sont très semblables dans leur fonctionnement que les vagins artificiels, mais qui bénéficient de la « technologie Tenga ».

Je vous laisse regarder cette vidéo qui explique bien mieux ces concepts que moi.
Ha et combien ça coûte ? Tout dépend des lieux de vente et des sites. Mais je les ai parfois vus autour de 4€50. Après ma récente recherche, je les ai vus en général vers 6€50 l’unité. Débrouillez-vous pour vous en procurer.

Voilà messieurs dames. Si certains d’entre vous ont déjà expérimenté ces joujoux, je serais très intéressée d’en avoir des échos. Pas forcément en propa. Mes MPs sont grands ouverts.
Bisous sur vos CULs.

Les cyber-pouffiasses, comment les reconnaître, comment se les faire

Salut. Une fois n’est pas coutume, je vais encore vous parler d’un sujet de société. Parce que je ne sais plus rien faire d’autre, et parce que ça plaît aux filles.
J’en profite pour dédier cet article à Joanne, et à ma tante Françoise, qui m’a appris à faire des bocaux de foie gras.

Je vais donc vous parler de la cyber-pouffe. Ces filles ont dans le meilleur cas quelques traits physiques potables, des appareils-photos ou des web-cams, et une connaissance plus ou moins bonne de photoshop, mais surtout des éclairages ou des angles avantageux. Elles ont souvent beaucoup trop d’estime pour elles-mêmes et se font railler dans la cour du lycée, car en effet, même si elles postent des photos canons d’elles tous les jours (ou presque) sur FB, elles restent souvent assez laides IRL.

La cyber-pouffe ne prend que des photos d’elle maquillée. Elle évolue dans le milieu salle de bain, le milieu chambre, le milieu chiottes du bahut, pour ne citer que les plus courants. Elle affectionne beaucoup les miroirs. C’est une pro du DuckFace, de la pose, et de la photo à bout de bras.

Ce sont des proies faciles, pour vous, messieurs, car, grâce à quelques compliments bien placés, et bien tournés, vous aurez l’occasion d’y tremper facilement le biscuit. Et comme je suis sympa, je vous donne des pistes.

Alors, on va lister quelques clichés.

D’abord, la grosse qui ne s’assume pas
Elle cherche à appâter le chalant tant bien que mal à grand coups de toshop, de poses aguicheuses, et de sous-vêtements sexys. La pauvre n’a pas compris qu’il y avait une pléthore d’hommes qui aiment les filles en chair autant, ou plus que les autres, et que la beauté n’est pas une affaire de poids.(J’en parlerai dans un prochain article.
Si tu aimes les grosses, n’hésites pas à m’écrire pour témoigner, c’est anonyme. L’onglet « contact » est pas là pour faire joli.)

La fille au miroir
On note la pose trois quart, les cheveux bien lissés, le sourire crispé, et le nokia C3 (ça veut dire qu’elle est trop pauvre pour avoir un Ipute ou un Blackbécasse). Elle pose donc devant un miroir bien éclairé. Elle ne laisse rien au hasard. Notez qu’elle porte la chaîne se son big-love Kévin, en CAP chauffeur poids-lourd et heureux titulaire d’une moto-cross de 50cc et le collier de sa Bestaah Mélanie qui la soutient à chaque instant par texto. Celle-ci commente d’ailleurs ses photos par un « T Tro belle BB » ou un « TRO JOLiE <<3 » à coup sûr.
Si elle est célibataire, il suffit d’avoir le permis et une coupe tecktonik pour la choper.

L’émo sur le retour
Celle-là, c’est ma préférée. Elle complexe beaucoup sur son physique alors que mis à part ses goûts vestimentaires de chiotte, elle est potable. Elle a une coupe de cheveux ignoble qu’elle s’évertue à entretenir, et elle a des cyber-potes par centaine sur Myspace. Elle écoute du Metal parfois, comme My Chemical Romance (kikoooooou?!) ou Panic at the Disco. En général, elle n’a aucune culture musicale et cinématographique. Elle considère Requiem for a Dream comme un chef-d’oeuvre. Elle est hyper rebelle et en marge de la société, si bien qu’elle ne se drogue pas, qu’elle ne fume pas ou ne boit pas, elle fait le mur pour aller voir sa sistaah et qu’elle prend des photos d’Oréos et de Pago framboise avec son réflex à 400e payé par son papa. Sa vie est vraiment merdique, et elle est incomprise. Elle adore poser dans les parcs d’enfants.
Si t’as envie de serrer une meuf comme ça, inventes toi un peu de mal-être, joues la confession, et ça passera sans lubrifiant.

Mélanie S. , alias « Bouledogue »
Non, j’sais pas comment elle s’appelle, mais elle ressemble à Boul’, une fille qui était dans mon lycée. Même coupe, même tête, même talent pour réaliser le combo miroir + pause + fond de teint + flash , ce qui donne une photo où on voit son corps à son avantage. Mélanie était un tronc, et cette fille aussi. (pas de seins, pas de hanches, pas de fesses rebondies.) Boul avait une beau dégueulasse et des goûts vestimentaires atroces. Elle s’habillait dans un magasin de campagne jacky-fashion, comme la fille sur la photo. Après tout, c’est peut-être elle.
Attends le bal de Bois d’Amont  pour pouvoir la niquer dans les chiottes, ou dans ta Saxo.

Miss NB
En fait, cette fille a une peau vraiment trop dégueulasse, alors elle ne poste des photos d’elle qu’en noir et blanc. Si elle a le visage dégueulasse, elle abusera aussi de la luminosité, pour cacher ses traits. Tu ne reconnaîtras jamais cette fille dans la vraie vie, tant ses photos ne lui ressemblent pas. Tu ne reconnaîtrais même pas ses vêtements.
Elle, par contre, elle n’est pas praticable.

La fille qui devrait arrêter
Les cyber-pouffes sont assez jeunes en général, mais elles vieillissent… Et ça fait mal.
Si tu lui dis « CC MADEMOISELLE », tu devrai pouvoir la serrer.

La modèle amateur
Elle se fait shooter par des blaireaux sans talents. Elle fait facilement vulgaire sur les photos. Elle flood en parlant de ses potes artistes et de ses projets de « photos parlant des rapports qui peuvent exister entre une femme, d’une part, et un animal, d’autre part ». Là, j’en ai mis une habillée, faut pas déconner. Cette fille n’a vraiment AUCUN sens de l’esthétisme. C’est dommage, il y a dans le lot des nanas qui ont un réel potentiel.
En tous cas, si t’as un réflexe, tu peux la baiser.

Voilà quelques exemples de la faune que l’on trouve sur l’Internet. C’est triste. Mais c’est la vie.

BISOUS SUR VOS CULS.

Vieux VS Jeunes

Aujourd’hui, ré-abordons la question des relations transgénérationnelles, de l’autre point de vue. Mr SteakHaché me semble-t-il, nous avait parlé de son amour pour les MILFs. Mais nous, nous qui avons les clefs du sexe, car oui, sans notre consentement, ils gardent leurs zizi dans leurs poches, pour nous, les vieux sont ils vraiment intéressants ?

Respect :

Le vieux est généralement très content d’avoir une jeunette dans son lit. Rien qu’à l’évocation de cette idée, il a une érection (sauf s’il est trop vieux et qu’il a besoin de viagra). Le vieux s’est déjà fait insulté ou malmené par une conquête mécontente. Du coup, le vieux, bah il fait gaffe, il choisit ses gestes, ses mots, ses positions afin de ne pas heurter, choquer, dégoûter sa partenaire. Parce que le vieux, il a déjà jeûné, lui, et il sait que trouver de la chair fraîche, ça coûte cher.
Le jeune lui, quand il est « baisable », s’en fout plus. Ayant grandit dans l’âge d’or de la société de consommation, il consomme sans compter, sans ce soucier. Parce qu’après tout, il sait qu’il pourra se taper la meilleure copine de Julie, sa dernière conquête, à la boum de François demain soir.
Point aux vieux !

Physique :

Pas de généralités. C’est une question de goût. Attention, cependant : les fesses de vieux sont souvent flasques. Attention, ça surprend.
Allé, point aux jeunes

Argent :

Le vieux a généralement un emploi fixe, qui lui offre une certaine stabilité financière. Le vieux connaît la disette de la jeunesse, et n’hésite pas à se montrer généreux. Déjà, ça lui permet d’accrocher son vagin, et puis, c’est très bon pour l’égo de se prendre pour un messie. Le vieux aime les bonnes choses, et les bons restaurants. Le vieux est galant et paie l’addition. Le vieux est moins souvent à découvert. Le vieux ne t’empreinte pas de thune, par fierté.
Le jeune, lui est souvent fauché, s’il n’est pas entretenu par papa et maman. S’il travaille, il a une voiture, une playstation ou une passion qui aspire le peu de thune qu’il gagne. S’il est étudiant, il peut t’emmener au kébab une fois par mois en grattant sur sa bourse. Au Flunch les mois d’opulence. Et pour noël, il t’offrira sûrement le coffret de parfum Céline Dion de chez carrouf.
Point aux vieux.

Sexe :

Le vieux veut bien faire : il ne sait pas quand il aura de nouveau l’occasion de revenir en terre promise. Du coup le vieux prend son temps, s’investit beaucoup. Il est attentionné, il aime donner. Le vieux connait l’orgasme et les joies du plaisir partagé, mais surtout, le vieux est persuadé d’être un champion. Il veut marquer le plus de buts possibles (métaphore pour orgasme), histoire d’avoir plus de chances de faire revenir sa camarade de jeu. Il essaie de faire crier sa partenaire, histoire que ses voisins sachent qu’il baise, lui aussi.
Le jeune lui est dirigé par son gland, lui-même dirigé par ses hormones. Alors du coup, il se vide. Rapidement. Il veut essayer des trucs qu’il voit sur YouPorn, mais il n’a pas compris qu’il faut avoir une bite assez longue et des muscles pour réussir une « brouette javanaise ». Il n’a souvent jamais fait JOUIR une fille, du coup, lorsque ça lui arrive, il panique et appelle le Samu. Mais le jeune peut se montrer très sportif et te chevaucher jusqu’au bout de la noche.
Egalité.

Sur ces points, le vieux baise le jeune. On peut trouver d’autres arguments en la faveur des uns ou des autres, mais d’être avec quelqu’un de plus expérimenté, c’est super rassurant. On a l’impression d’avoir un Pascal le grand frère avec soit.
Mesdemoiselles, tapez-vous un copain de votre papa, vous comprendrez que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.

Voilà un quadra sexy pour la route !

Bisous-bisous!

J’ai tout donné… Pas un bruit… Ah la salope !

Bonjour Marc.

Le plaisir féminin est un domaine compliqué et pas encore complètement exploré par nos scientifiques. On n’a toujours, par exemple pas encore établi le lien étrange entre l’achat d’une nouvelle paire de chaussure et l’espèce de béatitude autiste qui s’ensuit chez les sujets de sexe féminin.

Comprendre ce qui fait plaisir à une femme c’est très difficile. L’anatomie masculine a ce coté simple. Ça ressemble à une pompe et il faut pomper… ça marche !
D’un autre coté, regardons de près un vagin. Ça ne ressemble pas à grand-chose, on ne sait pas trop quoi en faire.C’est la sélection naturelle qui veut ça. Ne pourront se reproduire que ceux qui auront compris quoi faire de cet amas de chairs aussi organisé qu’une chambre d’étudiant un lendemain de crémaillère. La présence de résidus visqueux non identifiés est d’ailleurs fréquente dans les deux cas.
L’instinct féminin étant plus poussé que le masculin (c’est bien connu !), la femme, instinctivement, soumet ses partenaires à ce test. En arrivant à lui manipuler l’engin, tu lui prouves que ta descendance sera forte et vigoureuse.
Note qu’on a la malchance de vivre à notre époque. Il y a quelques siècles, une bonne droite dans la gueule et un traînage par les cheveux sur 50m suffisaient à montrer à l’élue de son cœur la puissance de nos gênes. Paradis perdu…

Bon, tu l’auras donc compris, une fille, même si elle connaît son corps, n’a aucun intérêt à te cafter la solution, sinon elle ne peut pas être sûre de tes gênes. C’est un peu comme si tu demandais les réponses au concours à l’école que tu veux intégrer. D’ailleurs tu remarqueras que les filles qui guident leurs hommes sont soit stériles soitménopausées (même si on dit MILF ou femme mûre pour pas les vexer, on sait ce qu’il en est)

Sans orgasme, quand faire l’amour revient à s’enfiler un gros tampon dont l’applicateur boit de la bière et joue à WoW, la femme doit donc choisir :
– Trahir sa nature profonde et guider le sous individu jusqu’à ce qu’elle puisse enfin réveiller les voisins (ou faire croire à une bataille de chats errants à ses enfants/cousins/saletés de moins de 10 ans qui viennent toquer à la porte au mauvais moment)
– Lui dire qu’il sait pas s’y prendre.

Et oui, en réalité il faudrait qu’elle lui explique qu’il a de mauvais gênes et que c’est une créature inférieure qu’elle a pas trop envie d’avoir dedans elle (un peu comme un ver solitaire) mais bon, une des caractéristiques des femmes c’est qu’elles sont apitoyées par les trucs non fonctionnels (comme les bébés). Du coup, elles préfèrent utiliser ce prétexte des mauvaises performances de monsieur pour le congédier.

Mais ne va pas non plus t’inquiéter si tu sembles avoir de mauvais gênes. Je t’assure qu’en remplaçant tes soirées Dîner aux chandelles/Limousine/Hôtel/Jacuzzi/Bourses et compte en banque vide par des soirées Cuir-Moustache/Camion/Fistinière/Douches de l’armées/Compte en banque et rectum plein à craquer, ta vie sera tout aussi palpitante.

Pis tu auras plein de nouveaux sujets de discussions avec tes voisines.

Et tant que t’y es, demande leur pourquoi elles simulent ? Des milliers de cerveaux se sont posé la question, en vain…

J’ai niqué pépé/mémé


Salut Sophie,

Bon écoute, ce que je peux déjà te conseiller au cas où tu aies déjà entrepris la démarche auprès de ton professeur, c’est bien de rester la plus discrète possible. D’une part, parce que j’en connais qui se sont fait virer en deux deux de leur établissement suite à des fuites concernant des rapports sexuels prof-élève (sans parler des suites judiciaires qui peuvent avoir lieu si ton daron est révolté qu’un professeur ait mis son vieux concombre dans le petit abricot de sa fillette), et d’autre part, dans un lycée, une heure suffit pour coller une réputation de pute à une élève si bonne fut-elle (encore moins grâce aux nouvelles technologies). Je sais qu’il est tentant d’en parler à tes amies qui, elles, en sont encore à leurs premiers émois avec Mathieu, Kévin et autres Sébastiens, mais sache que de nos jours la première règle de survie en société est de la fermer. Maintenant, t’es avertie.

S’il a déjà 30 ans, je pense que Philippe doit avoir un minimum d’expérience, et ce sera sans maladresse qu’il te guidera jusqu’à l’orgasme, car lui n’a plus besoin de carte pour trouver ton clito et ton point G. C’est ça de gagné sur tes anciennes aventures. Par contre, il est aussi possible qu’il ait perdu de la vigueur, chose qui peut arriver assez tôt selon le mode de vie et les consommations, notamment tout ce qui se fume (crois-moi). S’il est passé par l’université (de Lettres en plus !) il a du connaître ça, alors ne t’attends pas à sentir la base du bambou, mais plutôt la feuille au bout.

D’un point de vue anatomique, ça ne change pas beaucoup au fil des années. L’évolution est comparable à celle du visage on va dire. Pour les hommes, le scrotum s’étire avec le temps, les couilles perdent en altitude, et chose commune à quasiment tous les mecs, l’une descend plus bas que l’autre (elles ne s’entendent pas côte à côte), donc s’il-te-plaît, quand tu verras ça de tes propres yeux, évite de rigoler. Evidemment, la bite gagne en rides, comme le reste du corps. Puis si tu veux vraiment avoir un aperçu global des bites vieillissantes, t’as qu’à faire une recherche par décennies sur ce site.
Pour ce qui est des femmes, comme ton pote Yves se pose la question, c’est à peu près pareil. Ce sont pas les couilles qui pendent, mais les grosses lèvres. En plus, si la nana a eu des gosses, et qu’après les accouchements elle n’a pas suivi les cours de gym de chatte, ben comme dirait Leeloo, sa moule peut « ressembler à une vieille serpillère déformée le reste de sa vie. » En fait, le seul truc bien avec les MILFs, c’est qu’elles sucent comme des déesses. L’avantage avec une 3ème âge, bien qu’elle ait le cou fragile, c’est qu’elle peut enlever son dentier, ainsi, aucun risque de sentir les dents.

Et vous, avoir du sexe avec quelqu’un de bien plus âgé que soi, ça vous est arrivé ?

Youpi Inceste Youpi !

Cher Johnny,

Tant que vous êtes entre adultes consentants, normalement, vous pouvez faire tout ce que vous voulez.

Simplement, si tu fous ta cousine en cloque et qu’elle accouche d’un demeuré avec le physique d’Elephant Man, faudra pas venir la ramener.
Même si depuis quelques années, les scientifiques ont plutôt tendance à dire que faire du bang-bang dans la même famille n’entraînera pas forcément une descendance de mutants, je ne saurai trop te conseiller de regarder ce magnifique épisode d’X-Files qu’est La Meute (Home pour la version originale). Tu te rappelles comment elle faisait flipper la famille Peacock ?

Voilà pourquoi les gens vous jettent des gadins. C’est parce que pour les gens, quand tu couches avec ta sœur, ta mère ou ta cousine (encore que c’est moins fort pour la cousine), même si tu n’as pas l’intention d’avoir des gamins, les gens te verront avec la gueule d’un Peacock. Un gros dégueulasse débile et moche. (même si pour toi, y’a pas besoin de faire beaucoup d’efforts d’imagination)

Culturellement, on baise pas avec quelqu’un de sa famille parce qu’il faut avoir l’esprit de partage. Comme, petit, on t’a appris à partager ton paquet de bonbons avec Kevin, ton petit voisin, offrir une femme de sa famille à un membre d’une autre famille, ça prouve que t’es généreux. Et en bonus, tu te fais des potes.
Et puis quand on parle du complexe d’œdipe (pour rappel, il tue son père et saute sa mère), c’est pas pour faire des compliments…
C’est vrai qu’avec le temps, les nanas se démerdent toutes seules pour trouver un connard pour faire du sexe. Puis elles sont libres. Mais bon, dans les grandes lignes, ça reste pareil.

Tu vas chougner ? Inutile de dire « ouais mais c’est que ma cousine, c’est pas ma mère ! ». Certes, mais il y a des cousins-cousines qui se ressemblent. Tu ne trouves pas bizarre qu’elle soit aussi moche que toi ta cousine ? Est-ce que ce ne serait pas du narcissisme que de vouloir sauter une nana qui te ressemble autant ?
Là, tu vois, déjà, on se demande si tout fonctionne bien dans ta tête.

Blague à part, même si, c’est vrai, depuis quelques années, on se rend compte que si les interdits tombent, les tabous restent.

(après tout, Mémé Boutin a bien épousé son cousin germain… Encore que ce soit pas vraiment une référence de bon sens)

La suçothérapie…

La suçothérapie est une nouvelle pratique pour sauver un couple en détresse.

Dans le cas ici présent, le jeune couple vient d’avoir un bébé et le papa a du mal à trouver sa place dans le trio mère – père – bébé.

Ce fait n’est pas nouveau lors de l’arrivée d’un enfant, l’amour étant distribué pour deux personnes : la rivalité concubin-enfant est normale. (en tout cas souvent constatée)

De ce fait, le père ne trouvant pas sa place, se met à l’écart et à des doutes sur l’amour qu’il a envers sa compagne. Ce « trouble » peut s’exprimer par plusieurs biais : refus de l’enfant, refus de la femme, relation avec une autre femme, relation avec un autre homme…

Mais au final, le simple fait de baiser permet de remettre le couple sur les rails.

Donc la suçothérapie pour ou contre ?